Informations pour investir à l'étranger

mardi 7 février 2012
Partager cet article

A l'heure de la mondialisation, où le monde est devenu un village planétaire et quand les barrières et les frontières s'effacent, investir dans un pays étranger est devenu non seulement moins compliqué, mais également plus rentable. Pour cela, le choix d'un investisseur doit reposer sur un critère essentiel : tout d'abord le choix du pays adéquat. En effet que cela soit au sein du l'Union, en Afrique, en Asie ou encore dans les pays de l'est, il est importants d'éviter certains pièges pouvant conduire à la faillite et au dépôt de bilan de l'entreprise.

Plus d'opportunités, un nouveau marché, un nouveau segment, des conditions de plus en plus en phase avec les objectifs, visions et missions de l'entreprise, voilà entre autre toutes les raisons pouvant pousser un investisseur à s'exporter. De plus en plus de pays mettent en place de nouvelles voies, de nouveaux canaux et stratégies afin d'attirer des investisseurs étrangers, et par là s'assurer une rentabilité financière, car on le sait bien, les entreprises installées sur son sol, sont la première source de revenu d'un pays. Cela comporte cependant d'énormes risques. Il faut donc étudier tous les aspects de la question avant de véritablement décider de se lancer dans une telle entreprise.

Les questions à se poser

Un projet d'investissement fait appel à beaucoup de facteurs externes, rendant sa mise en œuvre incertaine. Le risque zéro n'existe pas. Cependant l'on peut mettre toutes les chances de son côté en vérifiant et en prenant en compte certains facteurs tels que les conditions d'investissement. Ceux-ci variant d'un pays à l'autre, il faut de ce fait, prendre en compte les critères suivant (eux étant fixes) :

  • Existe-t-il une sécurité en matière d'investissement ?
  • Existe-t-il une stabilité juridique ?
  • Existe-t-il une stabilité politique ?
  • Quelles sont les garanties en matière d'infrastructure (en matière de transport, de télécommunication, d'énergie, etc.) ?
  • Quelles sont les garanties en matière fiscale (un des éléments les plus importants à prendre en compte : l'imposition est à l'origine de bon nombre de faillites sociales) ?

Ces questions sont très importantes car permettant de voir si les investissements sont sûrs ou non, s'il n'existe pas de risques majeurs pouvant faire s'évaporer le capital. La recherche d'investissement est déjà assez ardue pour ne point y ajouter d'autres complications. Cela dit lorsque la réponse à toutes ces questions sera trouvée et que celle-ci sera positive, il convient de prendre en compte un autre facteur.

Corrélation entre conditions d'accueil et objectifs souhaités

Il faut maintenant, après s'être posé les questions ci-dessus, voir si les conditions qu'offre le pays correspondent aux ambitions de l'entreprise. En effet, la stratégie et les objectifs concourent, constituent l'essence même de toutes entreprises : la voie menant au profit. Pour pouvoir être productive et rentable, une société commerciale peut avoir besoin de disponibilité et de compétence dans certains domaines spécifiques. Par exemple un personnel suffisant et compétent dans certains secteurs tels que celui des télécommunications ou des technologies, il ne faudrait donc pas prendre le risque d'investir dans un pays où les particularités dues aux besoins de l'entreprise ne correspondent pas à l'offre du pays d'accueil. Il faut une corrélation entre besoin et offre.

Réduction des coûts de production, et bien d'autres facteurs encore font des projets d'investissement à l'étranger des projets attractifs, d'où les délocalisations qui n'en finissent pas. Mais il faut faire très attention à là où l'on met les pieds.

Investir à l'étranger